NOTRE COLLECTION
Retour à la sélection

Grammar Cards® + 10 jeux de cartes

78,00 €   

Fichier photocopiable dans le cadre de la classe, 
Format : 21 x 29,7 cm
130 pages
100 activités orales et écrites. 
Livré avec 10 jeux de 36 cartes Grammar cards (55 x 87 mm, carton 305 g, vernis)
et 36 affichettes recto-verso (105 x 15 mm) à découper.

Conçu et écrit par Marion Tamano

EAN: 9782849260609

Plus de détails

Fichier d'anglais et jeux de cartes

Les Grammars cards permettent de familiariser les élèves au fonctionnement de la langue anglaise dès le début de leur apprentissage. Les enfants apprennent à construire des phrases selon les règles de jeu de la grammaire anglaise.
Les gestes sans cesse renouvelés lors des manipulations des cartes - prendre, déplacer, retourner, regrouper, rejeter - donnent sens et vies à la grammaire.

Le fichier accompagné du jeu de cartes propose un grand nombre d'activités en solo, en binômes ou en groupes. Ces activités suivent une même logique : explorer les richesses de la langue en jouant avec les mots et les formes.
Chaque activité fait référence au Portfolio européen des langues.

Il ne s'agit, en aucun cas, de faire un cours de grammaire anglaise mais de faire prendre conscience aux élèves, par la manipulation régulière des Grammar cards, de certaines « règles du jeu ». Celles-ci sont clairement définies dans le fichier.

Il est également possible de commander le fichier Grammar Cards avec 1 jeu de cartes (pour 49,90 €)
ou encore les jeux de cartes à l'unité :
- 1 jeu de cartes supplémentaire à 4,00 €
- De 10 à 19 exemplaires du jeu de cartes, l'unité : 3,80 €
- Plus de 20 exemplaires du jeu de cartes, l'unité : 3,60 €

Présentation des Grammar cards en questions-réponses

1. Pourquoi utiliser les Grammar cards en cours d'anglais ?
Pour familiariser les élèves au fonctionnement de la langue anglaise dès le début de leur apprentissage. Grâce aux Grammar cards, les élèves apprennent à construire des phrases selon les règles de jeu de la grammaire anglaise. Les gestes sans cesse renouvelés lors des manipulations des Grammar cards (prendre, déplacer, retourner, regrouper, rejeter) donnent sens et vie à la grammaire.

2. Pourquoi utiliser les Grammar cards dès le cycle 3 du primaire ?
Au cycle 3, les programmes insistent sur la nécessité d'habituer les élèves à mener un début de réflexion sur le fonctionnement de la langue. Les Grammar cards s'inscrivent parfaitement dans cette démarche pédagogique.
À partir d'énoncés oraux et écrits, un début de réflexion sur le fonctionnement de la langue permet de faire prendre conscience aux élèves qu'une langue n'est pas le calque d'une autre et les rend capables d'un début d'autonomie dans la production.

3. À quel niveau les Grammar cards trouvent-elles leur place en cours d'anglais ?
Je les utilise personnellement dans mes quatre classes de CM2 et dans une classe de sixième. L'expérimentation auprès de 2 000 élèves a montré qu'elles sont particulièrement utiles du CM1 jusqu'en classe de 5e. Certains collègues les utilisent avec des élèves plus âgés en cours d'aide et de soutien. 

4. Quelles sont les activités possibles avec les Grammar cards ? 
Les Grammar cards se prêtent à un grand nombre d'activités en solo, en binômes ou en groupes. Ces activités suivent une même logique : explorer les richesses de la langue en jouant avec les mots et les formes. Les 100 activités présentées dans ce manuel ne sont pas exhaustives.

5. Les activités que vous présentez dans ce manuel suivent-elles une progression particulière ?
Oui. Les 53 premières activités permettent aux élèves de s'approprier le jeu en explorant les possibilités de certaines cartes symboles. 
Les élèves sont alors en mesure de reproduire un modèle oral ou écrit et de produire leurs propres énoncés. Une fois les structures de base maîtrisées, les élèves participent à des activités interactives, en binômes ou en groupes, où ils sont amenés à se lancer de réels défis. Enfin, les activités d'auto-correction et de réflexion sur la langue leur permettent de comprendre certaines règles de grammaire pour mieux les mémoriser et les appliquer sans les cartes en main.

6. Dans quel but avez-vous adopté des symboles linguistiques ?
Ces symboles linguistiques (V,V-s, V-ed, V-ing, wh-, th- et Ø) sont des symboles reconnus dans le monde entier. Mon objectif était de créer un nouvel outil pédagogique, à vocation internationale, pour l'enseignement de l'anglais. Le Portfolio Européen des Langues répond à ce même souci d'harmoniser nos pratiques et nos exigences au sein de l'Union Européenne.

7. Pouvez-vous nous présenter le Portfolio Européen des Langues ?
Conçu par le Conseil de l'Europe, ce document témoigne de l'itinéraire d'apprentissage et des expériences personnelles de l'élève en anglais (ou dans toute autre langue étrangère). Utilisé dès le primaire, ce document sert de passeport entre les différentes classes et notamment entre le CM2 et la 6e.

8. En quoi les Grammar cards peuvent-elles venir en complément du Portfolio ?
Pour chaque activité présentée dans ce manuel, je fais systématiquement référence aux items du Portfolio Européen des Langues. De plus, j'ai conçu une fiche d'auto-évaluation CM1-CM2-6e avec les Grammar cards, correspondant au niveau A1, sur le même modèle que dans le Portfolio. Les acquisitions et les progrès des élèves sont matérialisés par des gommettes de couleur et les descripteurs de compétences sont à la fois des termes de connaissances grammaticales (maîtrise de cartes spécifiques) et des termes de capacités communicatives.

9. Les Grammar cards peuvent-elles suivre les élèves du primaire au collège ?
Oui, c'est un de leurs atouts. Je pense que les Grammar cards peuvent contribuer à une meilleure prise en compte de l'enseignement de l'anglais en primaire et à l'entrée des élèves au collège. Nous sommes plusieurs à les avoir adoptées dans nos classes de primaire et de collège.

10. Certains enseignants de primaire ne se sentent pas capables d'enseigner la grammaire anglaise à leurs élèves. Comment les Grammar cards ont-elles été conçues pour les aider ?
En primaire, nos objectifs sont modestes. Il ne s'agit, en aucun cas, de faire un cours de grammaire anglaise, mais de faire prendre conscience aux élèves, par la manipulation régulière des Grammar cards, de certaines « règles de jeu ». Celles-ci sont clairement définies dans les explications que je fournis dans ce manuel d'accompagnement.

11. Les Grammar cards suivent-elles la progression d'un manuel scolaire spécifique ?
Non. Les Grammar cards s'adaptent parfaitement bien à n'importe quel manuel scolaire tout en laissant le professeur libre d'opérer les choix pédagogiques qui lui semblent les meilleurs. Cette souplesse est un atout pour les enseignants à la recherche d'outils pédagogiques en complément d'une méthode.

12. Comment les Grammar cards développent-elles l'expression orale ?
Les Grammar cards aident l'élève à comprendre qu'il existe, à l'intérieur d'un cadre contraignant de règles grammaticales, un espace de liberté et d'expression personnelle qu'il peut exploiter, quel que soit son niveau de compétences. 
Grâce aux Grammar cards, chaque élève est amené à dire ce qu'il veut et ce qu'il peut. Certains élèves, plus à l'aise, prendront plus de risques en explorant les possibilités de la langue. Pour les plus timides, les Grammar cards sont rassurantes car elles leur rappellent, à tout moment, les différents choix qui s'offrent à eux.

13. N'y a-t-il pas un risque en présentant la phrase ainsi découpée que les élèves lisent leur production de manière hachée ?
Les Grammar cards ne permettent pas à l'élève de lire en faisant du mot à mot. En effet, les Grammar cards l'aident seulement à fixer l'ordre syntaxique des mots. L'élève doit ensuite mobiliser ses propres connaissances lexicales pour donner un sens aux cartes symboles et verbaliser ses choix à voix haute. L'enseignant doit bien sûr exiger des phrases grammaticalement correctes, accompagnées des contractions des formes verbales, lues à un rythme naturel et fluide.

14. Vous présentez les Grammar cards comme une approche innovante de la grammaire anglaise. Expliquez pourquoi ?
Les Grammar cards donne à l'enseignant un moyen de valoriser les différentes étapes de l'apprentissage en dédramatisant l'erreur. Une structure n'est plus simplement juste ou fausse, car le choix de cartes peut être judicieux (1er stade) et l'ordre des mots erroné (2e stade). Le commentaire de l'enseignant (« Well done ! You?ve made the right choice of cards ! ») encourage l'élève à persévérer vers une syntaxe correcte.

15. Combien de temps consacrez-vous à la manipulation des Grammar cards dans une même séance ?
Tout dépend de l'objectif de la séance mais je dirais en moyenne 10 à 15 minutes, le temps de compléter 1 ou 2 activités. Il m?arrive de proposer plusieurs niveaux de jeu, du plus simple au plus complexe, pour permettre à chaque élève d'évoluer selon son rythme.

16. À quel moment de la séance sortez-vous les Grammar cards ?
L'expérience a montré que le moment le plus propice est à la fin du cours. On demande alors aux élèves de ranger leurs affaires pour pouvoir manipuler les cartes à plat sur leur table sans être gênés par leur cahier ou leur trousse. On peut alors mieux suivre les manipulations des élèves et repérer leurs hésitations, voire leurs difficultés. À la fin de la séance, les Grammar cards visent à fixer une nouvelle structure grammaticale pour en favoriser l'assimilation ultérieure. Enfin, à tout moment, le professeur peut avoir recours aux Grammar cards pour recentrer l'attention et la concentration du groupe en offrant une activité où chaque élève est impliqué.

17. Les Grammar cards sont-elles une aide pour les élèves qui ont des difficultés d'apprentissage ?
J'ai créé les Grammar cards en 1999 pour des élèves de sixième en difficulté scolaire. J'ai pu mesurer depuis cette date combien les Grammar cards ont aidé certains élèves à reprendre confiance en leurs capacités à s'exprimer, à l'oral comme à l'écrit. Les Grammar cards offrent la possibilité à l'enseignant de suivre le raisonnement de l'élève. Ses hésitations à prendre, retourner, rejeter ou 
déplacer telle ou telle carte sont une aide précieuse pour détecter ses difficultés. 

18. Quelle leçon avez-vous retenue de ces sept années d'expérimentation ?
Ma pratique a beaucoup évolué grâce à l'expérimentation des Grammar cards. J'ai surtout pris conscience de l'importance de dédramatiser l'erreur dès le début de l'apprentissage. La peur de se tromper est le handicap majeur de nos élèves. J'en veux pour preuve les difficultés qu'ont les lycéens à s'exprimer à l'oral en cours. Non par manque de connaissances mais par peur du ridicule.
J'ai souvent constaté que l'élève a du mal à se défaire du modèle erroné qu'il vient de produire oralement ou à l'écrit, car il hésite à se répéter ou à raturer un mot. Les hésitations, audibles ou visibles, ne sont guère gratifiantes pour celui qui peine à reproduire une structure. Avec les Grammar cards, un simple geste de la main suffit à déplacer les mots et à effacer les erreurs sans avoir eu le temps de les fixer. L'erreur n'est plus vécue comme un échec, mais comme une étape nécessaire dans la recherche d'une syntaxe correcte. À ce moment clé de l'apprentissage, il est important que l'élève éprouve du plaisir à jouer avec les mots et les formes afin d'explorer les possibilités de la langue anglaise. Les Grammar cards sont juste là pour guider ses premiers pas vers l'autonomie.

19. Avez-vous un message à transmettre à vos collègues professeurs d'anglais ?
Oui, j'aimerais formuler le vœu qu'un jour, avec toutes leurs cartes en main, nos élèves puissent dire haut et fort « We love grammar ! » 
À nous de jouer !


Les Grammar cards se présentent sous forme d'un jeu de trente-six cartes (dont deux cartes vierges)
que l'on peut classer dans les catégories suivantes :


Les cartes explicites
Dix-sept d'entre elles sont parfaitement explicites dans leur présentation des formes grammaticales. C'est le cas, par exemple, des pronoms personnels sujets et compléments, des déterminants possessifs, des verbes be et have, des opérateurs do, does, et did, des auxiliaires de modalité can et must et de la ponctuation. Ces cartes ont comme fonction d'aider l'élève à mémoriser les différentes formes. Elles sont rassurantes car elles lui rappellent, à tout moment, les différents choix qui s'offrent à lui.

Les cartes symboles
Six d'entre elles se présentent sous forme de symboles. J'ai adopté les symboles linguistiques du présent (V/V-s), du prétérit (V/V-ed), de l'infinitif précédé de to (toV), de la forme dite « progressive » (V-ing), des mots interrogatifs (wh-) et des démonstratifs (th-). Ces cartes sont évolutives : elles acquièrent du sens au fur et à mesure de l'apprentissage. Elles sont particulièrement motivantes pour l'élève car elles lui signifient, à tout moment, ses progrès. 
L'utilisation de ces symboles internationaux assure aux Grammar cards leur place en tant qu'outil d'apprentissage commun aux différents pays de l'Union Européenne et au-delà de ses frontières.

Les cartes personnages
Neufs d'entre elles se présentent sous forme de personnages qui affichent une étiquette grammaticale en anglais : noun, adjective, preposition, adverb. Ces cartes sont également évolutives et présentent quelques exemples liés à la nature grammaticale des mots qu'elles représentent. Sur chacune d'elles une carte vierge avec trois points de suspension indique à l'élève que la liste proposée est non exhaustive et qu'il va la compléter au fur et à mesure de son apprentissage. Ces cartes ont l'avantage d'aider l'élève à associer mot et nature grammaticale dans des contextes de plus en plus variés et complexes à mesure qu'il progresse.

Les cartes caméléon
Ces deux cartes jouent le rôle de joker dans le jeu pour lui donner davantage de souplesse. Elles peuvent servir, par exemple, de conjonctions de coordination, de quantifieurs, d'auxiliaires de modalité ou de connecteurs. Elles peuvent également compléter certaines cartes existantes lorsque l'élève a épuisé les richesses de son jeu et désire complexifier son énoncé. De plus, elles peuvent remplacer toute carte momentanément ou définitivement égarée.

Les cartes vierges
Ces deux cartes sont particulièrement utiles pour permettre le rangement du paquet. Après chaque manipulation les cartes vierges peuvent servir à séparer les cartes déjà utilisées des cartes en attente d'utilisation. Ceci aide l'élève à retrouver rapidement les cartes d'une séance sur l'autre. Le cas échéant, les cartes vierges peuvent également remplacer deux cartes égarées.

Les couleurs
Les Grammar cards sont de trois couleurs différentes. Elles sont bleues lorsqu'elles se rapportent au groupe nominal (noms, adjectifs, pronoms et déterminants), rouges lorsqu'elles se rapportent au groupe verbal (verbes, auxiliaires, opérateurs et adverbes) et vertes pour désigner la ponctuation.
Lorsque l'élève est prêt à manipuler un grand nombre de cartes en même temps, le professeur peut lui donner comme consigne de ranger ses cartes par couleur au début de la séance. L'élève les dépose ainsi en trois paquets distincts devant lui. Ceci est utile pour limiter le temps de recherche d'une forme. De plus, les différentes couleurs sont une aide précieuse pour le professeur car elles lui permettent de poser certaines règles de jeu simples, de manière visuelle, et d'entraîner ses élèves à l'auto-correction (activités 77 à 82).

La réversibilité
Certaines cartes sont réversibles, et d'autres non. Les cartes à double face servent à mettre en évidence les choix restrictifs de la syntaxe anglaise (V ou V-s, V ou V-ed, do ou does, have ou has, am/are ou is, was ou were, the) et obligent l'élève à réfléchir aux règles grammaticales qui lui imposent telle ou telle forme. En effet, une fois que l'élève a posé sa carte sur la table, une des deux faces est automatiquement cachée tandis que l'autre face affiche son choix.
La réversibilité des cartes permet une réelle réflexion sur la langue que le professeur peut exploiter dans des activités spécifiques présentées dans les fichiers maître et élève (activités 77 à 100).

Chaque élève a son propre jeu de cartes qu'il manipule à plat sur sa table. Le jeu peut être individuel ou collectif, selon que les manipulations ont lieu à la maison, en groupe classe à l'école ou dans un cours individualisé de soutien.
Au fur et à mesure de son apprentissage, l'élève recherche dans le jeu les cartes dont il a besoin pour reproduire ou produire un énoncé avec une nouvelle structure grammaticale. L'ajout de telle ou telle carte dans son jeu (cartes en main) dépend de la progression adoptée par l'enseignant, des structures grammaticales et du lexique étudiés au cours de la séance. Par principe, les cartes que l'élève ne connaît pas restent au fond de la boîte pendant la séance de manipulation.
Le professeur peut également avoir recours aux Grammar cards pour opérer des révisions grammaticales ou lexicales tout le long de l'année et les présenter de manière vivante et ludique. Les élèves apprécient particulièrement le fait de se lancer mutuellement des défis. On peut imaginer de proposer plusieurs niveaux de jeu, du plus simple au plus complexe, pour permettre à chaque élève d'évoluer selon son rythme. 

Lorsqu'une nouvelle structure grammaticale est maîtrisée, le professeur peut demander de formuler des phrases en proposant des formes lexicales différentes à chaque intervention. Ceci a l'avantage d'obliger les élèves à s'écouter les uns les autres et à exercer leur mémoire afin de retenir plusieurs informations en même temps. Cette capacité d'écoute est à la fois indispensable au bon déroulement du cours de langue, mais également au développement de la compréhension orale. En cycle 3, les Instructions Officielles préconisent un entraînement régulier et méthodique à exercer sa mémoire auditive à court et à long terme.
Le professeur exige des phrases grammaticalement correctes, lues à voix basse ou haute, à un rythme naturel et fluide, accompagné des contractions des formes verbales. Il bannit toute phrase lue d'une manière hachée où les groupes de sens sont cassés, entraînant ainsi une expression et une compréhension orales difficiles.
La correction passe obligatoirement par la verbalisation de l'élève. En effet, les choix des mots lexicaux et des formes verbales ne peuvent être appréciés qu'à l'oral. On sollicite ainsi à la fois la mémoire visuelle et auditive de l'élève. Ceci présente également l'avantage que deux élèves assis côte à côte peuvent difficilement « copier » l'un sur l'autre.

Les manipulations peuvent avoir lieu à différents moments d'une séance. En début de cours, elles permettent de vérifier les acquis. À la fin, elles visent à mettre en évidence le point grammatical ou lexical nouveau pour en favoriser l'assimilation ultérieure. En cours de séance, elles font le lien entre l'activité orale en anglais et la réflexion sur la langue en français. À ce propos, les Grammar cards permettent l'apprentissage de la grammaire dans la langue cible, avec un recours minimum à la langue maternelle. Elles peuvent ainsi trouver leur place dans un groupe d'apprenants non francophones. Au cours d'une séance de correction, les cartes donnent à l'élève la possibilité de visualiser ses erreurs et de développer l'auto-correction. Enfin, à tout moment, le professeur peut avoir recours aux Grammar cards pour recentrer l'attention et la concentration du groupe en offrant une activité où chaque élève est impliqué.
Les 100 activités proposées dans les fichiers maître et élève ne sont pas exhaustives. Chaque enseignant trouvera au sein de sa classe des idées d'utilisation et d'expansion possibles.
Les règles du jeu sont les règles de la grammaire anglaise. On ne demande pas seulement à l'élève d'appliquer des règles qu'il a mémorisées, mais on lui donne les moyens de les comprendre. Comme le soulignent très justement H. Adamczewski et J.P. Gabilan, il faut à tout prix comprendre pour apprendre.
Grâce aux Grammar cards, les élèves développent certains automatismes par le jeu d'associations et ils prennent ainsi conscience à un niveau très modeste, du fonctionnement de la langue anglaise.
L'élève apprend entre autre que certaines formes s'associent naturellement : wh- et forme interrogative, do / does et forme interrogative ou négative, can / must et V- ; que d'autres se rejettent, s'excluent : do / does et be, does et V-s, did et V-ed, can / must et toV.
Le questionnement de l'élève, confronté à ces choix est la base même de son apprentissage. L'élève est obligé de se poser les bonnes questions : si le verbe be a trois formes, à quel pronom personnel sujet chacune d'elle est-elle associée ? Dois-je utiliser la forme V-ed ou V dans une phrase interrogative avec l'opérateur did ? Pourquoi choisir l'une plutôt que l'autre ?

Les questions que se pose l'élève à chaque manipulation de cartes l'entraînent vers une réflexion sur la langue, propice à la construction de nouveaux repères syntaxiques.
Nous avons trop tendance à nous focaliser sur les réponses alors que c'est bien dans le questionnement que se situe la clé de l'apprentissage et de la réussite.
Je m'émerveille toujours de l'enthousiasme des élèves lorsque nous abordons un nouveau point grammatical, car chaque nouvelle carte est un peu considérée comme une promotion. De plus, l'aspect ludique des cartes aide l'élève à dédramatiser ses erreurs et à se libérer de la peur de se tromper. L'erreur n'est plus vécue comme un échec, mais comme une étape nécessaire dans la recherche d'une syntaxe correcte.
En primaire, les Grammar cards permettent aux élèves de développer l'expression écrite en les familiarisant, dès le début de l'apprentissage, avec les mécanismes de la syntaxe anglaise.
Un autre atout non négligeable des Grammar cards est de s'adapter parfaitement à n'importe quel manuel scolaire tout en laissant le professeur libre d'opérer les choix pédagogiques qui lui semblent les meilleurs. Leur grande souplesse d'utilisation donne à chaque enseignant la possibilité de répondre, tout au long de l'année, aux besoins spécifiques de sa classe, et de chacun de ses élèves.
En tant qu'outil d'apprentissage et d'évaluation, les Grammar cards accompagnent l'élève du CM1 au CM2, et du primaire au collège. Une fiche d'auto-évaluation CM1-CM2-6e, correspondant au niveau européen A1 du Portfolio, est annexée au présent fichier d'accompagnement et a été expérimentée en tant que document passerelle, dés la rentrée 2005, dans les différentes classes concernées par le projet 

Les Cartes en main.
Pendant trois ans, de septembre 2003 à juin 2006, j'ai proposé à mes collègues de primaire et de collège d'expérimenter les Grammar cards dans leurs propres classes et de me rendre compte de leurs observations, critiques et suggestions. Pendant cette période, quelque 2 000 élèves ont été impliqués dans le projet Les Cartes en main et plus de1 400 jeux ont été distribués dans 78 classes de primaire et de collège, du CM1 à la 5e, dont certaines avaient un profil particulier : classes européennes, classes à effectifs réduits avec élèves en difficulté scolaire, classes pour enfants précoces.
Interrogés au cours de l'expérimentation sur les bénéfices tirés de l'utilisation des Grammar cards, les jeunes utilisateurs de CM2 et 6e ont répondu : J'ai adoré utiliser ces cartes. C'est un moment calme où l'on peut réfléchir - Elles m'ont fait réviser - C'est rigolo - J'ai adoré - C'est comme un jeu- C'est moins compliqué - C'est très très bien d'avoir inventé ce jeu pour que les enfants aient plus de facilité - On s'amuse tout en apprenant - Je trouve cette idée géniale et très utile pour ceux qui ont du mal en anglais- Quand je faisais des phrases avec des erreurs, c'était facile de les corriger- On peut lire facilement- Cela m'a appris à écrire en anglais- Elles m'ont apprises à formuler mes phrases tout seul- Je visualise mieux avec les cartes et j'apprends plus facilement.- Les Grammar cards n'ont aucun inconvénient, elles sont parfaites (extraits de la synthèse du deuxième bilan de l'expérimentation, juin 2004).

L'expérimentation des Grammar cards a montré que certains enseignants sont gênés par le fait que les élèves mettent un certain temps à retrouver telle ou telle carte dans leur jeu. Certains perçoivent ce temps de recherche comme du temps perdu. Je ne partage pas cet avis. En effet, le temps de recherche d'une carte est un temps précieux de réflexion, d'assimilation et de mémorisation.
Les Grammar cards sont accompagnées d'un fichier présenté en deux parties, l'une destinée au maître et l'autre à l'élève. Ce fichier a été conçu pour permettre d'explorer les richesses et les nuances de la langue anglaise de manière ludique grâce à cent activités, de difficulté progressive.

Les 53 premières activités permettent aux élèves de s'approprier le jeu en explorant les possibilités de certaines cartes symboles. Les élèves sont alors en mesure de reproduire un modèle oral ou écrit et de produire leurs propres énoncés, de plus en plus complexes (activités 54 à 64). Une fois les structures de base maîtrisées, les élèves participent à des activités interactives en binômes ou en groupes où ils sont amenés à se lancer de réels défis (activités 66 à 76). Enfin, les activités d'auto-correction et de réflexion sur la langue (activités 77 à 100) leur permettent de comprendre certaines règles de grammaire pour mieux les mémoriser et les appliquer sans les cartes en main.

Le fichier maître présente chaque carte et son utilisation tout en fournissant à l'enseignant des repères grammaticaux précis pour consolider ses propres connaissances de la langue anglaise. Les rubriques « réflexion sur la langue » lui permettent d'anticiper les difficultés d'apprentissage de ses élèves et d- y remédier.
De plus, ce fichier lui fournit 65 activités variées et faciles à mettre en œuvre. Elles ont toutes été testées dans des conditions réelles d'enseignement auprès de groupes classe de 30 élèves de niveau hétérogène, y compris auprès d'élèves avec des difficultés d'apprentissage.
Certaines activités peuvent être complétées en 10 minutes, d'autres nécessitent plus de temps.

Les 27 séances « les cartes en main » présentées ci-après donnent une idée de déroulement et de l'utilisation possibles, tout en laissant l'enseignant libre de suivre sa propre progression grâce à la grande souplesse d'utilisation des Grammar cards et à l'intérêt très vif qu'elles suscitent auprès des élèves.
Enfin, un tableau récapitulatif des 100 activités, spécifiant intitulés et objectifs, permet à l'enseignant de rechercher une activité spécifique avec un objectif grammatical ou lexical précis.

Le fichier élève présente 35 activités à faire individuellement, en classe ou à la maison. Il s'agit de consolider les acquis des différentes activités menées en groupe classe sous la direction de l'enseignant. Ces activités, avec et sans les Grammar cards, ont comme objectif d'aider l'élève à s'approprier le fonctionnement de la langue anglaise en comprenant ses mécanismes. Après diverses activités d'observation et de classement, l'élève est invité à reproduire un modèle écrit, puis à produire ses propres énoncés à partir d'une amorce ou d'une contrainte grammaticale. Les Grammar cards sont là pour guider ses premiers pas vers l'autonomie. 

L'enseignant trouvera à la fin du fichier de l'élève le corrigé de chacune des activités du fichier élève.

Les Grammar cards défendent l'idée que l'on peut, à tout âge, découvrir, par le jeu, le plaisir d'apprendre et de comprendre l'anglais avec « les cartes en main ». À vous de jouer !

Marion Tamano

Visitez le blog de l'auteur : http://goodquestion.free.fr

Les 34 Grammar cards
Présentation des Grammar cards en questions-réponses ... 11
Grammar cards pour apprendre et comprendre la grammaire anglaise ... 14
L'utilisation des Grammar cards ... 15
L'expérimentation des Grammar cards ... 17
Le fichier d'accompagnement ... 17
27 séances « Les cartes en main » ... 18

M1 S'approprier le jeu : la carte nom ... 21
Activités utilisant la carte nom. Thème proposé : boissons et nourriture ... 22
1. Mobiliser ses connaissances. Oral
2. Repérer le nom dans la phrase. Oral 
3. Retrouver le nom manquant. Oral ... 23
Présentation de la fiche élève. Écrit

M2 S'approprier le jeu : la carte adjectif ... 24
Activités utilisant la carte adjectif. Thème proposé : La description physique
8. Repérer l'adjectif dans la phrase . Oral ... 25
9. Donner le contraire. Oral
10. Retrouver l'adjectif manquant. Oral
11. Reproduire un modèle oral. Oral ... 26
Présentation de la fiche élève. Écrit ... 27

M3 S'approprier le jeu : la carte préposition ... 28
Activités utilisant la carte préposition. Thème proposé : L'univers de la classe
16. Situer dans l'espace. Oral
17. Repérer la préposition dans la phrase. Oral ... 30
Présentation de la fiche élève. Écrit ... 30

M4 la carte verbe V/V-s ... 31
Activités utilisant la carte verbe V/V-s. Thème proposé : Les actions ... 32
22. Mobiliser ses connaissances. Oral
23. Repérer la marque du présent simple. Oral
Présentation de la fiche élève. Écrit

M5 La carte verbe V/V-ed ... 33
Activités utilisant la carte verbe V/V-ed. Thème proposé : Raconter une histoire ... 34
28. Situer dans le passé. Oral ... 35
29. Affiner son oreille à la prononciation du -ed final. Oral
Présentation de la fiche élève. Écrit ... 36

M6 S'approprier le jeu : la carte verbe V-ing ... 37
Activités utilisant la carte verbe V-ing. Thème proposé : La tenue vestimentaire ... 38
34. Repérer le verbe en -ing dans la phrase. Oral
35. Reproduire un modèle oral. Oral ... 39
Présentation de la fiche élève. Écrit ... 40

M7 S'approprier le jeu : la carte toV ... 41
Activités utilisant la carte verbe toV. Thème proposé : Les initiatives en classe
40. Repérer la présence de toV dans la phrase. Oral
41. Reproduire un modèle oral. Oral ... 42

M8 S'approprier le jeu : la carte adverbe ... 43
Activités utilisant la carte adverbe. Thème proposé : Les bonnes et mauvaises habitudes
43. Repérer l'adverbe dans la phrase. Oral
44. Reproduire un modèle oral. Oral ... 44
Présentation de la fiche élève. Écrit

M9 S'approprier le jeu : la carte wh-... 45
Activités utilisant la carte verbe wh- Le questionnement ... 46
49. Repérer le mot interrogatif . Oral ... 47
Présentation de la fiche élève. Écrit

M10 La carte th- / Ø ... 48

M11 S'approprier le jeu : les cartes ponctuation ... 51
53 Associer ordre syntaxique et ponctuation, intonation et ponctuation. Oral

M12 S'approprier le jeu : les couleurs ... 52

M13 S'approprier le jeu : la carte caméléon ... 54

M14 Reproduire un modèle écrit : look and write ... 56
54 Reproduire un modèle avec les cartes. Oral
55 Reproduire un modèle avec les cartes. Oral
56 Reproduire un modèle avec les cartes. Oral ... 57
57 Reproduire un modèle avec les cartes. Oral

M15 Reproduire un modèle écrit : homework ... 58
58 Reproduire un modèle avec les cartes. Oral ... 59

M16 Reproduire un modèle écrit : listen and write ... 60
59 Parler de l'école. Oral

M17 Reproduire un modèle : 1, 2, 3 ready, go ! ... 62
60 Créer des phrases. Oral
61 Créer des phrases. Oral ... 63
62 Créer des phrases. Oral ... 64
63 Créer des phrases. Oral
64 Créer des phrases. Oral ... 65

M18 Activités en binômes : Listen and guess ... 66
65 Comprendre un énoncé oral et le compléter : les habitudes quotidiennes

M19 Activités en binômes : Yes-No questions ... 67
66 Questions-réponses : les goûts
67 Questions-réponses : les capacités physiques ... 68
68 Questions-réponses : les activités de la veille

M20 Activités en binômes : wh- questions ... 69
69 Questions-réponses : l'identité ... 70
70 Questions-réponses : la famille et les amis

M21 Activités en groupes : Your turn ! ... 71
71 Construire une phrase à plusieurs ... 72

M22 Activités en groupes : Challenge ... 73
72 Cartes imposées : be et ?
73 Cartes imposées : wh- et be
74 Carte imposée : not ... 74
75 Carte imposée : V-s
76 Carte imposée : V

M23 S'auto-corriger à partir d'un modèle erroné ... 75
77 Oubli du verbe
78 Confusion entre la contraction de be et le génitif
79 Deux marques de présent dans la phrase
80 Confusion entre his et is ... 76
81 Absence d'opérateur dans la question
82 Deux marques du passé dans une phrase

M24 Réfléchir sur la langue : Put away your cards ... 77
83 Carte à retirer : le verbe be
84 Cartes à retirer : les verbes be et have
85 Cartes à retirer : le présent simple 1 ... 78
86 Cartes à retirer : le présent simple 2
87 Cartes à retirer : le prétérit simple
88 Cartes à retirer : le présent et prétérit simples

M25 Réfléchir sur la langue : Look for the right cards ... 79
89 Le présent simple
90 Le présent simple, 3e personne du singulier
91 Les questions en wh- au présent simple
92 Incompatibilités au présent simple
93 Le prétérit simple
94 Questions en wh- au prétérit simple
95 Incompatibilités au prétérit simple

Fiches élèves ... 81

E1 Les boissons et la nourriture ... 83
4. Repérer les intrus dans une liste de noms
5. Rétablir l'ordre correct dans la phrase
6. Reproduire un modèle écrit avec les cartes
7. Créer un modèle écrit ... 84

E2 La description physique ... 85
12. Repérer les adjectifs dans une liste de mots
13. Repérer l'adjectif dans une phrase construite
14. Reproduire un modèle écrit avec les cartes
15. Créer un modèle écrit ... 86

E3 L'univers de la classe ... 87
18. Repérer la préposition dans la phrase
19. Choisir la préposition
20. Reproduire un modèle écrit avec les cartes
21. Créer un modèle écrit ... 88

E4 Les actions ... 89
24. Repérer les intrus dans une liste de verbes
25. Repérer la marque du présent simple
26. Reproduire un modèle écrit avec les cartes
27. Créer un modèle écrit ... 90

E5 Raconter une histoire ... 91
30. Associer forme infinitive et forme prétérit d'un verbe régulier
31. Repérer la marque du prétérit simple
32. Reproduire un modèle écrit avec les cartes ... 92
33. Créer un modèle écrit

E6 La tenue vestimentaire ... 93
36. Associer tenue vestimentaire et situation
37. Associer description vestimentaire et personnage
38. Reproduire un modèle écrit avec les cartes
39. Créer un modèle écrit

E7 Les initiatives en classe ... 95
42. Créer un modèle écrit.

E8. Les bonnes et mauvaises habitudes ... 96
45. Ranger les adverbes de fréquence en une suite logique
46. Définir l'élève idéal par ses bonnes habitudes
47. Reproduire un modèle écrit avec les cartes ... 97
48. Créer un modèle écrit

E9 La carte wh- Le questionnement ... 98
50. Associer question et mot interrogatif
51. Savoir poser la bonne question
52. Créer un modèle écrit ... 99

E10 Your Turn ! ... 100
96. Retrouver le message oral
97. Retrouver les bonnes cartes
98. Remporter le défi
99. Remporter le défi ... 101
100. Ranger les cartes

Corrections des fiches élèves ... 103
Bibliographie ... 124
Liste des activités ... 125
Fiche d'auto-évaluation ... 127
Cartes couleurs à afficher


^
Haut de page

Vous aimerez aussi....

  • L'anglais au CE2 + CD
  • L'anglais au CM1
  • L'anglais au CM2
  • Grammar Cards® Jeux supplémentaires