Imprim'vert

Imprim’vert
Un nouveau (petit) pas vers le développement durable

Le label Imprim’vert est fondée sur des critères simples : la bonne gestion des déchets dangereux, la sécurisation du stockage des liquides dangereux, la non utilisation des produits toxiques et la sensibilisation environnementale auprès de la clientèle.

L’activité imprimerie de notre maison d’édition est certifiée Imprim’vert. L'essentiel de notre papier est labellisé PEFC, les cartouches d’encre usagées sont déposées dans une filière réglementée et un suivi de la consommation énergétique annuelle est réalisé. Ce choix s’inscrit dans une démarche environnementale car nous pensons que chaque goutte d’eau, si minime soit-elle, est utile pour faire changer les choses et économiser nos ressources si précieuses. Vous aussi, vous pouvez à votre niveau prendre part à une gestion plus respectueuse de l’environnement et éviter le gaspillage. De nombreuses solutions existent en voici quelques-unes.

• Achetez plus souvent du papier recyclé, ou au moins du papier issu de forêts gérées durablement (label PEFC) pour éviter la déforestation des pays en développement.

• Imprimez quand cela est seulement nécessaire. Quand vous imprimez d’un site Internet, faites-le à partir du logo « Imprimer » pour avoir le format adapté à l’impression, ou faites un aperçu de ce que vous allez imprimer, cela évite de se retrouver avec des pages imprimées inutiles (bannières de publicité, adresse du site,…).

• Choisissez quand c’est possible la qualité d’encre moindre, et choisissez toujours l’option recto-verso si votre imprimante l’a (au prochain achat d’une imprimante, choisissez celle qui a cette option).

• Évitez d’imprimer une feuille pour quelques lignes (courriels, informations pratiques,…).

• Imprimez toujours les feuilles en recto-verso : réutilisez les feuilles imprimées sur une face soit pour imprimer l’autre face, soit pour en faire des feuilles de brouillon (listes de course, dessins pour enfants, etc.).

• Utilisez le papier usagé (le vôtre, celui des revues) pour les loisirs créatifs : pliage (origami, cocottes en papier, enveloppe décorative,…), collage (tableau, couverture de cahier, objets à customiser,…), sculpture en papier mâché, objets en papier de magazine (abat-jour, store, cadre photo,…).

• Vous pouvez également vous servir du papier usagé lorsque vous épluchez les légumes, lors des travaux de peinture, mécanique,…

• Certains médecins acceptent les "vieux" magazines pour la salle d’attente de leur cabinet : voyez avec les vôtres s’ils en ont besoin.

• Recyclez le papier usagé et les revues (journaux, magazines) non utilisés : déposez-les dans les poubelles spécifiques.

• Déposez vos cartouches d’encre usagées dans les bornes prévues à cet effet, ou pourquoi ne pas les faire recharger dans un magasin spécialisé (gaspillage de plastique évité et économie pour le porte-monnaie).

• Enfin, refusez les publicités dans votre boîte aux lettres (plus de 40 kilos par an et par foyer) en apposant simplement dessus le message « Pas de publicité, merci ».

En matière de développement durable, c’est simple, il faut faire appel à son imagination pour trouver des solutions innovantes et sympathiques.