NOTRE COLLECTION
Partition
Vivaldi : Sento in seno ch'in pioggia di lagrime (Tietiberga), matériel d'orchestre

Retour à la sélection

Vivaldi : Sento in seno ch'in pioggia di lagrime (Tietiberga), chant & orchestre

120,00 €   

Aria pour contralto ou mezzo-soprano [castrato] : Sento in seno pioggia di lagrime
Extrait de Tieteberga (Vivaldi) 

Matériel d'orchestre (musical score) -  Format 22 x 31,5 cm
Conducteur avec couverture cartonnée et parties séparées (violon I, violon II, alto, basses - 44322).
Délai de 7 à 10 jours pour le matériel d'orchestre.


ISBN 9782849261590
Réf. EB-2-159 

Cet aria existe également en réduction piano.

Plus de détails

En 1717, Vivaldi faisait représenter à Venise sa Tieteberga, un opéra pseudo-historique dans lequel le roi d'Austrasie Lotario accuse son épouse de relations incestueuses avec son frère afin de pouvoir la répudier... De cette partition perdue, seuls nous sont parvenus quelques airs, dont le plus fascinant est sans nul doute Sento in seno ch'in pioggia di lacrime. Avec cette complainte écrite pour le castrat Francesco Natali, Vivaldi s'affirme en subtil peintre des climats et des sentiments, enveloppant la somptueuse mélodie confiée à la voix d'alto dans une orchestration descriptive. La superposition des sonorités produites par deux groupes de cordes, l'un jouant avec l'archet, le second jouant pizzicato, suggère à merveille la pluie de larmes matérialisant la feinte douleur de Lotario, au moment où il apprend la fausse trahison de Tieteberga. Le succès rencontré par cet air fut grand si l'on en juge par ses reprises successives en 1718 à Mantoue dans Armida al campo d'Egitto puis à Rome dans Giustino en 1724.
Frédéric Delaméa.


De nombreux airs de Vivaldi sont disponibles aux Editions Buissonnières,
en matériel d'orchestre, ou en réduction piano sur demande :
Vivaldi, extraits d'opéras

Sento in seno pioggia di lagrime
si dilegua il tradito mio cor.
Ma mio cor tralascia di piangere
ch'il tuo pianto non scema il dolor.

Je sens en mon sein mon cœur trahi
Se fondre en une pluie de larmes.
Cesse de pleurer mon cœur.
Car tes larmes ne calment pas ta douleur.


^
Haut de page

Vous aimerez aussi....

  • Vivaldi : Sperai vicino il lido (Demofoonte) pour chant et clavier
  • Vivaldi : Deh ti piega (La Fida ninfa, II, 3, Narete)
  • Vivaldi, Griselda, I, 3, Gualtiero, [I]Se ria procella sorge dal?onde[/I]
  • Vivaldi : Orlando furioso [I]Sol da te, mio dolce amore[/I] pour flûte, chant et piano
  • Vivaldi : Se lento ancora il fulmine (Argippo), chant et clavier
  • Vivaldi : Solo quella gancia bella (La Verità in cimento)
  • Vivaldi, Andromeda liberata, Perseo : Sovvente il sole
  • Vivaldi : Zeffiretti che sussurate, chant et clavier