NOTRE COLLECTION
Partition
Handel : Non so se sia (Serse), chant et clavier

Retour à la sélection

Handel : Non so se sia la speme (Serse), chant et clavier

15,00 €   

Aria pour contralto [ou mezzo-soprano] : Non so, se sia la speme
Extrait de l'opéra Serse (Handel), HWV40
Acte 1, scène 12 - Arsamene (mezzo-soprano ou contreténor)

Partition musicale : Arrangement pour chant et piano.
Livret cartonné format 22,5 x 32 cm avec conducteur et conducteur chant-clavier (musical score)

ISBN 9782849262283
Réf. EB-2-228

Cet aria est également disponible en matériel d’orchestre complet (conducteur et parties séparées de cordes)

Plus de détails

Serse est l’une des dernières œuvres de Händel, représentée pour la première fois en 1738 à Londres, sans grand succès. Il fallut attendre plus de deux siècles pour que cet opéra soit repris, notamment en 1985, pour le tricentenaire de Händel, en 2003 par les Arts Florissants, en 2011 par Matheus.
L’action s’inspire très vaguement de l’histoire de Xerxès, empereur perse en 480 av. J.-C. Le rôle-titre est chanté par une mezzo-soprano (autrefois un castrat). Quelques airs sont devenus célèbres et sont très souvent chantés : Ombra mai fu, Crude furie...

Serse, roi de Perse, s’éprend de Romilda, fille du général des troupes de Perse; Arsamene, frère de Serse, et lui-même épris de Romilda, doit annoncer à celle-ci les intentions de Serse. Romilda repousse les avances du roi Serse, qui, furieux que son fère n’ait pas rempli sa mission, le bannit de son royaume. Arsamene écrit alors une lettre à Romilda, dans laquelle il se lamente sur son destin...

Non so sia la speme
che mi sostiene in vita
o l’aspro mio dolor.
So che quest’alma geme
da ché mi fu rapita
la gioia del mio cor.

Je ne sais pas si l’espérance
qui me tient en vie,
ou ma douleur âpre.
Je sais que cette âme gémit
depuis que m’a été ravie
la joie de mon cœur.

Ce magnifique aria a été enregistré par Nathalie Stutzmann et l’ensemble Orfeo55 dans un album consacré aux seconds rôles dans les opéras de Händel, «Les Héros de l’ombre» (Erato, 2014).


^
Haut de page

Vous aimerez aussi....

  • Georg Friedrich Händel  : extraits d'opéras
  • Vivaldi, Orlando Furioso, opéra en trois actes, chant et clavier
  • Vivaldi : Zeffiretti che sussurate, chant et clavier
  • Handel : Saro qual vento (Alessandro), chant et clavier
  • Handel : Senti bel idol (Silla), chant et clavier
  • Handel : Son contenta (Radamisto), chant et clavier
  • Handel : Son qual stanco pellegrino (Arianna in Creta), chant et clavier