NOTRE COLLECTION
Partition
Vivaldi : Vinta a piè (La Verita in cimento), matériel d'orchestre

Retour à la sélection

Vivaldi : Fara la mia spada, chant & orchestre

165,00 €   

Aria pour contre-ténor [ou mezzo-soprano] : Fara la mia spada, 
Extrait de Il Tigrane - rôle d'Oronte - RV740, Vivaldi

Matériel d'orchestre (musical score) -  Format 22 x 31,5 cm
Conducteur (couverture cartonnée), conducteur continuo et parties séparées (violon I, violon II, alto, basses - 44322).
Délai de 7 à 10 jours pour le matériel d'orchestre

ISBN 9782849262535
Réf. EB-2-253

Cet aria est également disponible en réduction clavier. 

Plus de détails

Chanté notamment par Philippe Jaroussky, cet air magnifique, véritable air de bravoure, fut écrit par Vivaldi pour un castrat :
La distribution de l''opéra Il Trigrane étant exclusivement masculine, les 2 rôles féminins étant tenus par des castrats.

L'opéra fut créé au Teatro Capranica de Rome, durant le carnaval 1724, sous le nom de La Virtu trionfante dell'amore e dell'odio.
Il était dédicacé à Faustina Mattei Conti Guadagnolo, nièce du pape.

"Composé sur un livret de Francesco Silvani, La Virtù trionfante dell’Amore e dell’Odio, overo Il Tigrane vit le jour pour le carnaval romain de 1724. Le premier acte, mis en musique par Benedetto Micheli, et le troisième, dû à Nicola Romaldi, furent ensuite perdus. Tigrane, roi d’Arménie en conflit avec Mitridate, roi du Pont, est un personnage récurrent de l’opéra italien du XVIIIe siècle (amoureux de Cleopatra, la fille de Mitridate, il s’engage dans l’armée de celui-ci).
Dans le deuxième acte, Vivaldi met en musique les condamnations à mort, emprisonnements, évasion, scène de sommeil, bataille et autres révélations que comportent de tels livrets historico­héroïco-galants. Malgré un orchestre sans vents, le musicien illustre avec son habituel sens du climat les différentes scènes et la variété des affects. Les ruptures rythmiques du « Squarciami pure il seno » de Cleopatra ou la douceur de la déclaration amoureuse de Mitridate (« Care pupille ») nous rappellent à quel point il était un maître en la matière."
(Opéra International - juin 2005)

 

Fara la mia spada
Ch’il perfido cada,
e smorzi col sangue
l’ardoreIe l’ardir.
A giusta vendetta
Ragione m’alletta
Mi desta il coraggio
L’oltraggio a punir.

 

 

 

 


^
Haut de page

Vous aimerez aussi....

  • Vivaldi : La Verità in cimento, aria Mi vuoi tradir, lo so - conducteur chant et orchestre
  • Vivaldi : Orlando furioso [I]Sol da te, mio dolce amore[/I] - matériel d'orchestre
  • Vivaldi : Sento in seno ch'in pioggia di lagrime (Tietiberga), matériel d'orchestre
  • Vivaldi : Solo quella gancia bella (La Verità in cimento)
  • Vivaldi : Giustino, aria Vedro con mio diletto - conducteur chant et orchestre
  • Vivaldi : La Verità in cimento, ouverture sinfonia, conducteur orchestre
  • Dite che v'ho fatt'io - Dividete o giusti dei
  • Amorose a'i rai del sole (Vivaldi, Orlando furioso, I, 13)
  • È morto si, tiranno + Svena, uccidi, abatti, atterra (Vivaldi, Bajazet III, 14)
  • Vivaldi, Nel profondo (Orlando furioso, I, 5), matériel d'orchestre