NOTRE COLLECTION
Partition
Vivaldi, Dopo un orrida procella (GRISELDA, III, 6), chant & clavier

Retour à la sélection

Vivaldi, Doppo un orrida procella (GRISELDA, III, 6), chant & clavier

17,00 €   

Aria pour mezzo-soprano [castrat] : Doppo un orrida procella 
Extrait de l'opéra Griselda, Acte III, scène 6, d'Antonio Vivaldi

Conducteur chant et conducteur clavier (musical score) -  Format 22 x 31,5 cm

Délai de 7 à 10 jours.

Cet aria est également disponible en matériel d'orchestre : contactez-nous !

ISBN 9782849263914
Réf. EB-2-391

Plus de détails

L'opéra Griselda (RV718) fut monté au Teatro San Samuele en mai 1735, sur un livret d'Apostolo Zeno, à partir d'une nouvelle du Decameron de Giovanni Boccaccio (Bocacce), dans laquelle le marquis de Saluces, Gualtieri, expose son épouse Griselda à des épreuves qui exaltent ses forces morales. Le livret avait été mise en musique la première fois par Antonio Pollarolo en 1701, puis utilisé plus d'une trentaine de fois.

Première collaboration de Vivaldi avec le théâtre vénitien San Samuele, Griselda fut monté avec succès, et réussi à merveille d'après les critiques de l'époque. Anna Girò, muse du Prete Rosso y tenait le rôle titre, aux côtés du castrat florentin Lorenzo Saletti dans le rôle de Ottone.

SYNOPSIS
Lors de l’audience solennelle offerte chaque année au peuple, Gualtiero, roi de Thessalie, constatant que le peuple ne veut plus de Griselda comme reine, annonce sa décision de la répudier. Gualtiero reçoit Griselda ; ils se rémémorent comment Griselda, d'humble bergère, devint reine, et comment ils eurent une petite fille qui fut enlevée au berceau, quinze ans avant, puis un garçon, Everardo.
Gualtiero annonce à Griselda qu'il va épouser une princesse de sang royal, et qu'elle doit quitter le palais en abandonnant son fils. Griselda n'oppose aucune résistance. Le chevalier Ottone annonce l'arrivée de la nouvelle épouse du roi. Resté seul avec Griselda, Ottone, depuis longtemps épris d'elle, saisit l’occasion pour se déclarer. En dépit de ses menaces, il est repoussé par Griselda, qui demeure fidèle au roi.
Ottone espère que, revenue à son humble situation, Griselda changera d'avis.
Dans cette sixième scène de l'acte 3, et après maintes péripéties, Gualtiero annonce sa décision de pardonner à Ottone et de lui offrir Griselda. 

Doppo un orrida procella
Splende chiaro il ciel sereno
Che disgombra il nostro seno
Dell’ affanno, e del timor.

Cosi suole la fortuna
Vicendovole con noi
Ristorare i danni suoi
Alternando il suo rigor.



^
Haut de page

Vous aimerez aussi....

  • Vivaldi : Zeffiretti che sussurate, chant et clavier
  • Farinelli : arias pour contre-ténor de Duni, Hasse, Giacomelli (chant & piano)
  • Vivaldi : Airs d'opéras pour Soprano
  • Vivaldi : Gelido in ogni vena (Farnace), conducteur et matériel d'orchestre
  • Vivaldi : Airs d'opéras pour Mezzo-soprano
  • Vivaldi : Airs d'opéras pour contre-ténor
  • Vivaldi : Dell'aura al sussurrar (Dorilla in tempe) chant & clavier