NOTRE COLLECTION
Retour à la sélection

Vivaldi : extraits d'opéras, matériel d'orchestre


Le matériel d'orchestre comprend les parties suivantes pour tous les airs :
- violons
- altos
- basses
- conducteur et continuo
et selon les airs, des parties de :
- flûte (Quel augellin, sol da te mio dolce amore)
- hautbois (non ti lusinghi la crudeltade)
- trompette (combatta un gentil cor)
- corno da caccia (in mezzo all onde irate / nella foresta / mentre dormi)
- violon solo (sovvente il sole)
- violoncelle solo (sempre piacer goder il suo bene)
- 2 violoncelles soli (E ver la navicella)

Format 22,5 x 32 cm, papier ivoire 100 g

Délai de 7 à 10 jours pour le matériel d'orchestre.

Plus de détails

Les Éditions Buissonnières réalisent des travaux d'éditions et de restitutions pour des musiciens, des ensembles et des orchestres prestigieux : Ensemble Matheus, Philippe Jarroussky, Nathalie Stutzmann, Cécilia Bartoli, Jennifer Holloway, Festival d'Edinburgh, Opéra de Vienne, Orchestre de Bretagne, Opéras de Nice & Nancy, Festival de Salzburg, Apollo's Fire Baroque Orchestra de Cleveland, Kammerorchester de Bâle, etc.

Les travaux de restitution sont réalisés sur des manuscrits de Vivaldi (plusieurs opéras inédits), conservés dans les bibliothèques de Naples, Turin, Londres, Lund... Nous vous proposons des versions Urtext : l'édition est complète et reproduit strictement le manuscrit. Les indications supplémentaires nécessaires à la bonne lecture sont ajoutées entre crochets.
La qualité de la gravure est un souci constant : lisibilité, clarté, esthétique et impression de qualité (papier ivoire 100 g).

Ces chefs d'œuvre du répertoire opératique du Prete Rossi vous proposés aujourd'hui, extraits d'un large choix d'opéras : L'Atenaïde, Andromeda liberata, Argippo, Arsilda Regina di Ponte, Atenaïde, Bajazet, Catone in Utica, La costanza trionfante del' amore et dell odio, Dorilla in tempe, Ercole sul termodonte, Il Farnace, La Fida ninfa,Ginevra, Il Giustino, Griselda, Ipermestra, Juditha Triumphans (oratorio), Motezuma, L'Olimpiade, Orlando finto pazzio, Orlando furioso, Ottone in villa, Rosmira fedele, Semiramide, La Silvia, Teuzzone, Tietiberga, il Tigrane, Tito Manlio, La verita in cimento.

Certains opéras vous sont proposés dans leur intégralité, en matériel d'orchestre, en réduction clavier, ou en airs séparés :
Tous les airs de La fida ninfa pour chant et clavier, en matériel d'orchestre et les arias séparément.
Tous les airs de Orlando furioso pour chant et clavier, et en matériel d'orchestre et les arias séparément.
Tous les airs de La verita in cimento en matériel d'orchestre (chant et clavier en préparation) et les arias séparément.


Une sélection des plus beaux airs de Vivaldi vous est proposée, par tessiture : soprano, mezzo, alto, contre-ténor, ténor, baryton ou basse.
De nombreux airs peuvent cependant être adaptés à une autre tessiture que celle proposée, les rôles dans l'opéra baroque étant très souvent travestis. Par exemple, l'air Gelido in ogni vena chanté par Farnace peut être chanté par un ténor, aussi bien que par une mezzo-soprano.
Les airs proposés en contre-ténor peuvent également être chantés par une contralto, voire une mezzo.

Airs pour soprano ou mezzo :
- Almen potessi, o Dio !
- Anche il mar par che sommerga
- Brilleran per noi più belle
- Combatta un gentil cor
- Gelosia, tu già rendi l'alma mia
- Leggi almeno tiranna infedele
- Leone sdegnoso
- Mentre dormi, amor formenti
- Nasce rosa lusinghiera
- Nella foresta
- No, non tanta crudelta
- Non ti lusinghi la crudeltade
- Per lacerarlo
- Quel augellin
- Se lento ancora il fulmine
- Se mai senti sul volto
- Se parto, se resto
- Sempre piacer goder il suo bene
- Solo quella guancia
- Sonno pur sei
- Sposa, son disprezzata
- Te solo penso ed amo
- Vaghe luci, luci belle
- Veggo fra notte oscura
- Vedrò con mio diletto
- Zeffiretti che sussurate

Airs pour mezzo :
- Agitato infido flatu
- Al mio amore il tuo risponda
- Armatæ face et anguibus
- Dividete o giusto ciel
- E ver la navicella
- Gelido in ogni vena
- Gemo in un punto, e fremo
- Non trova mai riposo
- Quella man che mi condamna
- Sai che non posso amarti
- Se parto, se resto
- Son come farfaletta
- Sonno se pur sei
- Transit aetas, volant anni

Airs pour contralto :
- Agitata a due venti
- Con la face di Megera
- Doppo un orrida procellosa
- Ho nel petto un cor si forte
- La gloria del tuo sangue
- L'innocenza sfortunata
- Par tormento ed è piacer
- Scocca dardi
- Se ria procella dal onde
- Sonno se pur sei
- Splender fra cieci orror
- Ti sento, si, ti sento
- Tu vorresti col tuo pianto
- Vincera la mia costanza

Airs pour alto ou contre-ténor :
- Compatisco il tuo fiero tormento
- Cor mio che prigion sei
- Dar la morte
- Frema pur si lagni Roma
- Gran piacer d'amanti cor
- In mezzo all onde irate
- Se fido rivedro
- Sol da te, mio dolce amore
- Sovvente il sole

Airs pour contre-ténor :
- Alla rosa rugiadosa
- Bel riposo de- mortali
- Cara sposa
- Combatta un gentil cor
- Fara la mia spada
- Frà la procelle
- Gemo in un punto, e fremo
- Mentre dormi amor fomenti
- Per lacerarlo
- Piangeò sin che l'onda
- Se in ogni guardo
- Sento in seno ch'in pioggia di lagrime
- Sovente il sole
- Sperai vicino il lido
- Vedro con mio diletto

Airs pour ténor :
- Alle minacce di fiera belva
- Alme perfide
- Dovea svenarti allora
- Gelido in ogni vena

Airs pour baryton ou basse :
- Ah, fuggi rapido
- Non lagnarti amato bene
- Non so donde viene
- Orribile lo scempio
- Sciagurati, in braccio a morte
- Siam navi all'onde algenti

Duos
- In braccio a te la calma (sop-sop)
- Dimmi pastore/Ninfa ti spiegha (alt-alt)
- Ne giorni felici (sop/alt) 


Vous pouvez vous procurer ces arias de Vivaldi individuellement ; Contactez-nous pour les conditions de location.
Certains airs existent également en réduction clavier, renseignez-vous !

Certains opéras vous sont proposés dans leur intégralité, en matériel d'orchestre, en réduction clavier, ou en airs séparés :
Tous les airs de La fida ninfa pour chant et clavier, en matériel d'orchestre et les arias séparément.
Tous les airs de Orlando furioso pour chant et clavier, et en matériel d'orchestre et les arias séparément.
Tous les airs de La verita in cimento en matériel d'orchestre (chant et clavier en préparation) et les arias séparément. 

LES OPÉRAS DE VIVALDI
Par un de ces paradoxes dont l'histoire musicale a le secret, l'œuvre de Vivaldi demeure largement méconnue malgré la fulgurante réhabilitation dont elle a bénéficié au cours des cinquante dernières années. Comme un prisme déformant, l'extraordinaire succès rencontré par un petit nombre de concertos a éclipsé des pans entiers de la production protéiforme du Vénitien, aujourd'hui enfermé dans son image de compositeur instrumental. Étonnant caprice du destin à l'égard d'un musicien qui, s'il fut le maître incontesté de son temps dans le domaine du concerto, n'en consacra pas moins l'essentiel de sa carrière à l'opéra.
La lente redécouverte de l'opéra vivaldien épouse cependant la biographie du compositeur, qui entama sa carrière publique loin des théâtres, cumulant des fonctions pédagogiques à l'Ospedale della Pietà et une activité de violoniste indépendant. Mais dès ces premiers pas, Vivaldi laissait percer une attirance irrépressible pour la voix et pour le théâtre, dans des œuvres dont chaque mouvement, conçu comme une véritable scène dramatique, annonçait un maître du dramma per musica. Ce maître se révèlera en 1713, avec la création à Vicence d'Ottone in villa, son premier opéra connu, qui devait donner le départ à l'une des plus formidables carrières lyriques du settecento. À compter de cette date, et durant près de trente ans, Vivaldi sillonnera en effet l'Italie septentrionale, faisant représenter ses opéras dans toute la Vénétie, mais aussi à Florence, à Milan, à Mantoue, à Pavie, à Reggio Emilia ou à Rome. Ses ?uvres ne tarderont pas à être représentées à l'étranger et reprises par d'illustres compositeurs européens, pour nourrir leurs propres compositions.
Entre 1713 et 1741, Vivaldi donnera le jour à une ?uvre colossale, dont la Bibliothèque de Turin préserve les plus importants vestiges. Les recherches musicologiques conduites jusqu'à ce jour ont ainsi permis d'identifier quarante-neuf livrets d'opéras mis en musique par Vivaldi et de rattacher son nom avec certitude à soixante-sept productions différentes. Ces chiffres, incluant reprises et arrangements, font de lui le compositeur d'opéra le plus prolifique de son époque, aux côtés d'Alessandro Scarlatti. La longueur et la fécondité de la carrière lyrique de Vivaldi attestent de l'important succès rencontré par ses ?uvres, malgré quelques échecs retentissants. Les témoignages de ce succès abondent, à commencer par les commandes prestigieuses reçues de théâtres renommés. Les contemporains seront également nombreux à applaudir le compositeur d'opéra. À l'image du fameux Mattheson ou et de l'Abbé Conti, qui vantait les mérites de l'opéra vivaldien dans ses lettres à la Comtesse de Caylus.
Si Vivaldi ne réforma pas l'opéra de son temps à la mesure des changements qu'il imposa dans l'univers instrumental, il n'en demeure pas moins qu'il sut y affirmer son originalité par-delà les codes et les conventions du dramma per musica. Tout d'abord par le souffle dramatique exceptionnel imprimé à ses compositions. Ensuite par le caractère inimitable de ses airs, sublimant le schéma tant décrié de l'aria da capo grâce à l'invention mélodique, la couleur instrumentale et la vitalité rythmique qui font de ses concertos et de ses sonates des ?uvres uniques, reconnaissables entre toutes.
En restituant au compositeur des célèvres Quatres Saisons cet aspect essentiel de son génie, la révélation des partitions de Turin assurera ainsi la réhabilitation d'une part capitale de son apport au patrimoine musical commun.
Frédéric DELAMEA

Extraits du pasticcio Andromeda liberata :
- Sovvente il sole, Perseo (avec violon solo)

Extraits de l'opéra Argippo - RV697 :
- Se lento ancora il fulmine, Argippo, I.1

Extraits de l'opéra Arsilda - RV700 :
- Sempre piacer goder il suo bene, Barzane, I (+ violoncelle solo)
- Io sento in questo seno, Arsilda, I.2

Extraits de l'opéra Atenaïde - RV702 :
- Alme perfide, Probo, III.1
- Cor mio che prigion sei, Marziano, III.8
- Te solo penso ed amo, Pulchiera, III.15

Extraits de l'opéra Bajazet - RV703 :
- Nasce rosa lusinghiera, Idaspe, I.2
- Anche il mar par che sommerga, Idaspe, II.2
- Sposa, son disprezzata, Irene, II.7

Extraits de l'opéra Catone in Utica - RV705 :
- Se mai senti sul volto, Cesare, II.3-4
- Dovea svenarti allora, Catone, II.11
- Nella foresta, Emilia, III.9 (+ corno da caccia I & II)
- Se parto, se resto, Marzia, III.6

Extraits de l'opéra La Costanza trionfante dell amore e dell odio - RV706 :
- E ver la navicella (+2 violoncelles soli)
- Ti sento, si, ti sento, Eumena, I.14

Extraits de l'opéra Dorilla in Tempe - RV709 :
- Gran piacer d'amanti cor, Elmiro, I.1 (+ 2 flauti)
- Al mio amore il tuo risponda, Eudamia, I.
- Bel piacer di fido cor, Nomio, II.7

Extraits de l'opéra Ercole sul Termodonte - RV710 :
- Zeffiretti che sussurate, Ippolita, II.1 (+ "2 violini in scena")

Extraits de l'opéra Il Farnace - RV711 :
- Non trova mai riposo, Tamiri, I.3
- Gelido in ogni vena, Farnace, II.6
- Perdona, o figlio amato, Farnace, II.6
- Dividete o giusto ciel, Tamiri, II.9

Extraits de l'opéra La Fida ninfa - RV711 :
- Dimmi pastore - Ninfa ti spiegha - duo Elpina & Osmino, I.3

Tous les airs de La fida ninfa sont disponibles en matériel d'orchestre
La fida ninfa, matériel d'orchestre
ainsi qu'en réduction clavier
La fida ninfa,réduction chant-clavier

Extraits de l'opéra Ginevra, principessa di Scozzia - RV716 :
- Sai che non posso amarti, Ginevra, I,2
- Quella man che mi condamna, Ginevra, III,1

Extraits de l'opéra Il Giustino - RV717 :
- In braccio a te la calma, duo Arianna & Anastasio, III.10
- Deh perché (récitatif) & aria Bel riposo de- mortali, Giustino, I.4
- Vedrò con mio diletto, Anastasio, I.7
- Sento in seno ch'in pioggia di lagrime, Anastasio, II.1
- Ho nel petto un cor si forte, Giustina, II.13

Extraits de l'opéra Griselda - RV718 :
- Se ria procella dal onde, Gualterio, I.3
- Veggo fra notte oscura, Roberto, I.9
- Alle minacce di fiera belva, Corrado, I.11
- Agitata a due venti, Costanza, II.2
- No, non tanta crudelta, Griselda, II.5
- Scocca dardi, Ottone, II.6
- Tu vorresti col tuo pianto, Gualtiero, II.11
- Doppo un orrida procellosa, Ottone, III.6

Extraits de l'opéra Ipermestra - RV722 :
- Vaghe luci, luci belle, Lineo, I.1

Extraits de l'oratorio Juditha triumpans - RV644 :
- Agitato infido flatu, Juditha
- Transit aetas, volant anni, Juditha, I
- Armatæ face et anguibus, Anastasio, II

Extraits de l'opéra Medea & Giasone - RV749 :
- Se fido rivedro

Extraits de l'opéra Motezuma - RV723 :
- Brilleran per noi più belle, Aspraro, II.1

Extraits du pasticcio La ninfa infelice e fortunata :
- Son come farfaletta, Mirtillo, II.4

Extraits de l'opéra L'olimpiade - RV725 :
- Non lagnarti amato bene, Aminta, I.3
- Mentre dormi amor fomenti, Licida, I.8 (+2 corni da caccia)
- Ne giorni tuoi felici - duo Aristea & megacle, I.10
- Siam navi all'onde algenti, Aminta, II.5
- Gemo in un punto, e fremo, Licida, II.15
- Sciagurati, in braccio a morte, Alcandro, III,2
- Sperai vicino il lido, Megacle, III.3
- Non so donde viene, Clistene, III.6

Extraits de l'opéra Orlando finto pazzo - RV727 :
Alla rosa rugiadosa, Grifone, I.6
Se in ogni guardo, Argillano, I.5

Extraits de l'opéra Orlando furioso - RV728 :
- Sol da te, mio dolce amore, Ruggiero, I.11 (+ flauto trav.)
- Ah, fuggi rapido, Astolfo, II.3
- Piangerò sin che l'onda, Ruggiero, II.5
- Cara sposa, in questo petto,, Ruggiero, II.12

Tous les airs d'orlando sont disponibles en matériel d'orchestre
Orlando Furioso, matériel d'orchestre
ainsi qu'en réduction clavier
Orlando Furioso, réduction chant-clavier

Extraits de l'opéra Ottone in villa - RV728 :
- Gelosia, tu già rendi l'alma mia, Caio, I.2
- Par tormento ed è piacer, Ottone, I.4
- Compatisco il tuo fiero tormento, Ottone, I.7
- Leggi almeno tiranna infedele, Caio, II.6
- Frema pur si lagni Roma, Ottone, II.10

Extraits de l'opéra Rosmira fedele - RV731 :
- Leone sdegnoso, Armindo, II.8
- In mezzo all onde irate, Partenope, III.3 (+ corno da caccia I & II)

Extraits de l'opéra Semiramide - RV733 :
- Almen potessi, o Dio !, Semiramide, I,13
- Vincera la mia costanza, Arsace, II.10
- Con la face di Megera, Nino, III,2

Extraits de l'opéra La Silvia - RV734 :
- Quel augellin, Silvia, II.1 (+ flauto solo)

Extraits de l'opéra Teuzzone - RV736 :
- La gloria del tuo sangue, Egaro, II.8
- Per lacerarlo, Zidiana, III.10

Extraits de l'opéra Tieteberga - RV737 :
- Amico, qual riposo sperar (récitatif)
- Sento in seno ch'in pioggia di lagrime, Lotario, II.13
- L'innocenza sfortunata, Ercinio, III.11

Extraits de l'opéra Il Tigrane - RV 740 :
- Fara la mia spada, Oronte, II.11

Extraits de l'opéra Tito Manlio - RV738 :
- Orribile lo scempio, Tito, I.8
- Non ti lusinghi la crudeltade, Lucio, II.1 (oboe & bassi)
- Dar la morte, Sevillia & Vittelia, II.9
- Combatta un gentil cor, Lucio, II.11 (+ tromba)
- Vanne perfidà va (récitatif) & aria Frà la procelle, Lucio, II.16
- Sonno pur sei, Manlio, III.1
- Splender fra cieci orror, Servillia, III.5

Extraits de l'opéra La Verita in cimento - RV739 :
- Solo quella guancia, Rosane, I.3

Tous les airs de La verita in cimento sont disponibles en matériel d'orchestre
La vita in cimento, matériel d'orchestre et en réduction clavier.


^
Haut de page

Vous aimerez aussi....

  • Vivaldi La fida ninfa (opéra RV 714) Arias
  • Vivaldi La Verita in Cimento, opéra RV 739, arias
  • Vivaldi Orlando furioso (opéra RV 728) Arias
  • Orlando , opéra en trois actes de G-F. Händel, conducteur
  • Vivaldi : Orlando furioso [I]Sol da te, mio dolce amore[/I] - matériel d'orchestre
  • Vivaldi : La Verità in cimento, ouverture sinfonia, conducteur orchestre
  • Amorose a'i rai del sole (Vivaldi, Orlando furioso, I, 13)
  • Vivaldi : Airs d'opéras pour Soprano