NOTRE COLLECTION
Partition
Vivaldi : non ti lusinghi la crudeltade, chant et clavier

Retour à la sélection

Vivaldi : non ti lusinghi la crudeltade, chant et clavier

17,00 €   

Aria pour soprano : non ti lusinghi la crudeltade,
Extrait de l'opéra Tita Manlio  (Vivaldi).

Partition musicale réduction clavier
Livret cartonné du conducteur, format 22,5 x 32 cm

Cet aria est également disponible en matériel d'orchestre.

ISBN 9782849263884
Référence EB-2-388 

Plus de détails

De l’année 1718 à 1720, Vivaldi est Maestro di cappella da camera à la cour de Mantoue, et devient imprésario du théâtre de la ville ; il y compose et fait donner ses opéras Tito Manlio et Teuzzone lors des carnavals 1718 et 1719. 

Tito Manlio, consul romain, prête serment d’hostilité envers les rebelles latins, suivi par son fils et le chevalier Lucio,  épris de la fille de Tito, Vitellia. Celle-ci refuse cependant de prêter serment, étant amoureuse du capitaine latin Geminio. Tito l’avertit que si elle insiste à trahir sa patrie, elle devra mourir. Dans cet air ouvrant l’acte II, Lucio implore Tito d’avoir pitié de sa fille. 

L’air, composé pour hautbois et basse continue, est un bel exemple du traitement vivaldien de l’instrument solo associé à la voix : hautbois et chant s’imitent, se répondent, ou se joignent en tierces.

Non ti lusinghi la crudeltade
contro d’un core che devi amar.
E per la figlia mostra pietade,
se questo petto vuoi consolar. 

Ne pas flatte la cruauté
contre un cœur que tu dois aimer.
Et montre de la pitié pour la fille,
si vous voulez consoler cette poitrine.



^
Haut de page

Vous aimerez aussi....

  • Vivaldi : Solo quella gancia bella (La Verità in cimento)
  • Vivaldi, Anche il mar, Bajazet, chant et clavier
  • Vivaldi : Gelosia (Ottone in villa), chant et clavier
  • Nasce rosa, Vivaldi (Bajazet), chant et clavier (piano)
  • Vivaldi : non ti lusinghi la crudeltade, chant et orchestre
  • Vivaldi : Alma oppressa da sorte crudele, chant et piano