NOTRE COLLECTION
Retour à la sélection

Mon cahier de graphisme Grande section de maternelle

4,90 €   

Cahier de l'élève. Grande section de maternelle (conseillé à partir du 1er trimestre)
Format 17 x 22 cm.
36 pages.
Écrit par Marie Etevenon.

Plus de détails

Ce cahier de graphisme a été conçu pour une utilisation dès le 1er trimestre de la grande section de maternelle. Expérimenté en classe depuis plusieurs années, il entraîne les élèves à préciser le geste graphique.
Les productions sont de plus en plus réduites, comprises entre deux lignes. Les graphismes deviennent plus continus sur la fin, pour initier l’écriture en attaché qui pourra être démarrée dès le mois de janvier grâce à « Mon cahier d’écriture ».
Ce format de cahier est très utile aux élèves pour commencer à se repérer sur cet outil avant le CP. Ils se sentent aussi fiers et « grands » de pouvoir utiliser ce support, ce qui les motive à réaliser leurs tracés avec application. Face aux exercices, des coloriages de précision variés sont proposés pour un travail autonome, pendant que l’enseignant aide les enfants individuellement sur la ligne du jour. La démarche progressive est explicitée par l’auteur.
Un outil pratique et illustré, attrayant pour les enfants.

Pour apprendre à préciser le geste graphique des élèves de grande section, j’ai imaginé ce cahier de graphisme. Depuis la petite section, ils s’entraînent à tracer sur des supports variés et avec différents outils (dans le sable avec le doigt, sur une affiche à la peinture ou au feutre, sur une ardoise avec une craie, etc.). Plus ils grandissent, plus le geste peut être petit et précis. S’ils ont besoin de passer par tout le corps au début (certains mouvements sont exercés en salle de motricité à l’aide de rubans ou de parcours), puis de maîtriser la bonne tenue du crayon, on peut au fil du temps leur demander de réaliser des productions de plus en plus réduites, comprises entre deux lignes.
Les lettres capitales associées à un graphisme particulier sont aussi travaillées tout au long du cahier, parfois reprises plus loin pour être revues. Deux pages sont consacrées au tracé des chiffres. Les graphismes proposés deviennent plus continus sur la fin pour initier l’écriture en attaché qui sera démarrée dès le mois de janvier grâce à « Mon cahier d’écriture ».
Face aux exercices, un coloriage de précision est proposé, ce qui permet un travail autonome pendant que j’aide les enfants individuellement sur la ligne du jour. Avec l’éditeur, nous avons cherché à varier les types de dessin. Des consignes sont précisées quand il ne s’agit pas uniquement de coloriage.  
Le cahier, contrairement à une fiche de classeur par exemple, permet aux élèves de commencer à se repérer sur un outil qui fera partie de leur quotidien dès leur entrée au CP. Ils se sentent fiers et « grands » de pouvoir utiliser ce support inédit pour eux en maternelle, ce qui les motive à réaliser leurs tracés avec application.
Je l’utilise dès la rentrée de septembre, à raison d’une trentaine de minutes par jour (entraînement sur ardoise puis passage sur le cahier). Nous réalisons avec les élèves une double page par semaine pour le terminer avant les vacances de Noël.   Marie Etevenon


^
Haut de page

Vous aimerez aussi....

  • Mon cahier d’écriture Grande section de maternelle